L’allergie au parfum peut être une allergie de contact et/ou une allergie respiratoire.
En outre, la réaction d’irritation au parfum est souvent confondue avec l’allergie de contact au parfum.

2 à 4% de la population adulte serait concerné par cette allergie respiratoire au parfum, alors que l’allergie de contact au parfum concernerait 1% à 6% de la population.


Le parfum n’est d’ailleurs pas toujours responsable d’une allergie : ces allergies peuvent aussi être provoquées par les fragrances ou substances parfumantes présentes dans les cosmétiques qui sont dans leur grande majorité parfumés ou d’autres produits du quotidien (produits d’entretien, jouets parfumés…).

Quand apparaissent les symptômes d’une allergie de contact au parfum ?

femme se parfumantL’allergie de contact ou la réaction d’irritation de contact va déclencher différents symptômes lorsque la fragrance est en contact avec la peau.

En général, les symptômes d’une allergie au parfum apparaissent dans la journée qui suit l’exposition de l’organisme à la substance parfumante, alors que dans le cas d’une réaction d’irritation au parfum, les symptômes sont immédiats. Cependant, chez certaines personnes, les symptômes d’une allergie au parfum de contact peuvent apparaître immédiatement.
Il y a plus de personnes qui font des réactions d’irritation au parfum, que des allergies au parfum.
Les symptômes d’une allergie au parfum sont principalement des rougeurs, des boursouflures et des vésicules. Ces symptômes sont regroupés sous le terme d’éruption cutanée.
Certaines fois, les symptômes sont moins visibles avec un érythème – c’est-à-dire une rougeur – à peine visible. Les allergies au parfum de contact sont essentiellement provoquées par les produits cosmétiques parfumés. Les zones les plus concernées sont la peau du visage – plus fine et fragile -, le cou, les mains et les aisselles – car la transpiration accroît la sensibilité de la peau.
En cas de réaction d’hypersensibilité immédiate au parfum, les symptômes d’allergie au parfum peuvent aller jusqu’au malaise, à la sensation de fatigue, à l’urticaire, voire une réaction anaphylactique – ce qui est exceptionnel.

Les réactions d’irritation au parfum

Les parfums et cosmétiques parfumés peuvent également provoquer des réactions d’irritation. Ces réactions peuvent être provoquées par les fragrances ou d’autres ingrédients entrant dans la composition de ces produits, comme les alcools ou les conservateurs.Les réactions d’irritation interviennent dès que la peau entre en contact avec le parfum ou le cosmétique.

Les facteurs pouvant exacerber les symptômes allergiques ou la réaction d’irritation

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte lors d’une réaction cutanée : la quantité de la substance irritante et la superficie de peau concernée, si la peau est rincée ou pas après application pour un cosmétique, l’interaction chimique avec d’autres ingrédients (utilisation de plusieurs cosmétiques et d’un parfum), la transpiration, ou l’exposition au soleil.
En fait, les fragrances potentiellement allergisantes sont omniprésentes dans notre environnement : parfum, produits d’hygiène et cosmétique, produit d’entretien pour masquer les odeurs des produits chimiques, parfum d’ambiance et même certains médicaments en dermatologie… Et il est parfois difficile de savoir par quel produit les réactions sont provoquées.

Allergie parfum : soleil et photosensibilisation

Certaines fragrances vont réagir au soleil : elles vont se modifier chimiquement lorsqu’elles sont exposées aux ultraviolets, le plus souvent les UVA. Elles peuvent alors devenir phototoxiques ou photoallergiques.
Dans le cas d’une réaction phototoxique, la peau va présenter une pigmentation brune non homogène avec des tâches brunes en plaques ou en traînée. C’est la dermite en breloque.
Les réactions photoallergiques sont plus rares depuis l’interdiction de certaines fragrances, comme le musc ambrette.
Certaines personnes peuvent d’ailleurs déclencher ce type de réactions avec… des filtres et crèmes solaires.
C’est pour cela qu’il est déconseillé de se vaporiser du parfum directement sur la peau avant une exposition au soleil.

Les symptômes respiratoires

Les fragrances sont par nature volatiles et en plus des allergies au parfum de contact, les yeux, le nez et les voies respiratoires peuvent réagir au parfum. Les symptômes sont généralement des larmoiements et des picotements dans le nez et la gorge. Cette allergie respiratoire au parfum peut aussi exacerber un asthme pré-existant.
Des études ont démontré une corrélation entre allergies respiratoires au parfum et allergies de contact chez une proportion significative de personnes.

Test d’allergie au parfum et suppression des fragrances responsables de l’environnement du patient

S’il y a une suspicion d’allergie au parfum, la consultation d’un allergologue permettra de poser le diagnostic.
Dans les cas d’allergie ou de réaction d’irritation au parfum, la suppression des fragrances allergènes ou irritantes dans l’environnement du patient est la seule solution pour permettre à ce dernier de voir disparaître ses symptômes allergiques ou d’irritation.

Il existe des cosmétiques sans parfum. En revanche, en cas d’allergie au parfum, la personne allergique n’a comme alternative que ne plus se parfumer ou de ne pas pulvériser le parfum sur sa peau si elle n’a pas de symptômes respiratoires.