J’ai découvert il y a peu de temps la méthode de Meir Schneider qui permet de rééduquer ses yeux, d’améliorer sa vue et de voir sans lunettes ou lentilles de contact. Meir Schneider a perfectionné la méthode Bates de rééducation des yeux et permet de retarder ou d’annuler une opération contre la myopie ou une opération de la cataracte.

Déboulonner la croyance que l’on peut améliorer sa vue naturellement, c’est-à-dire sans opération Lasik des yeux

Tout d’abord, j’étais très dubitative quand j’ai entendu parler de cette méthode. J’étais persuadée que l’on ne pouvait pas améliorer sa vue par de la rééducation et qu’il y avait qu’une alternative aux lunettes et lentilles : la coûteuse opération (non remboursée) au laser / lasik.
D’ailleurs, dans un élan plein de naïveté, je me disais que cela serait connu si cela fonctionnait « vraiment ».
Sauf que j’ai un grand garçon qui est très myope et mon grand-père dont la vue baisse beaucoup. Donc je recherchais des solutions pour aider mes proches…et éviter les opérations myopie et cataracte.
Lorsqu’on est très myope ou que l’on a sa vue qui baisse avec les années qui passent, on dépend de ses lunettes… tout le temps. C’est la béquille qui permet de voir et d’appréhender le monde autour. Et c’est très handicapant au quotidien.

La méthode de Meir Schneider de rééducation des yeux décrite dans le livre « Soignez vos yeux naturellement »

Il est très facile de comprendre pourquoi cette méthode de rééducation des yeux est peu connue :
– elle est peu coûteuse (le livre Soignez vos yeux naturellement est à moins de 10 Eur en kindle Amazon et moins de 15 euros en livre papier – souvent en rupture le livre papier d’ailleurs !!)
– elle est facile à mettre en place par tout un chacun et ne nécessite pas de matériel coûteux.
Son seul inconvénient est … qu’il faut faire les exercices de rééducation des yeux très régulièrement pendant plusieurs semaines. En deux mois, on obtient déjà des résultats notables. C’est l’écueil principal : avoir la persévérance et motivation quotidienne pendant deux mois.
Et en France, il n’y a pas à ma connaissance de professionnels qui proposent d’accompagner et motiver le patient dans sa rééducation des yeux.
En lisant le livre et en faisant les exercices proposés, on passe d’un paradigme où la santé de nos yeux est entre les mains de l’ophtalmologue (au moins six mois d’attente pour un rendez-vous…) et l’opticien (commerçant de lunettes et lentilles) à un paradigme de prise en main par l’individu de sa santé des yeux qui peut éventuellement faire appel à des spécialistes.
Et l’orthoptiste ? Il propose une rééducation des yeux pour améliorer le confort, mais il n’a pas vocation à accroître l’acuité visuelle, ou à faire disparaître un défaut visuel (exception du strabisme de l’enfant). Nous apprécions le partage des périmètres et des prérogatives pour qu’un professionnel ne marche sur les plate-bandes de l’autre…

La méthode de Meir Schneider : Soignez vos yeux naturellement, un livre structuré et clair

L’ouvrage est structuré et clair. Les explications sont complétées par des exercices illustrés, des photos et schémas.
Cette méthode s’adresse à ceux qui ont des problèmes de vue : myopie, presbytie, astigmatisme, cataracte, strabisme, glaucome, dégénérescence maculaire, hypermétropie, nystagmus, rétinite. Mais aussi à ceux qui ont une bonne vue et veulent la conserver, comme ils feraient leurs étirements ou leur yoga quotidien.

Rééducation des yeux: quelques exemples

Pour vous donner un exemple, nous avons un oeil dominant et un oeil plus faible. Pour reconnaître votre oeil dominant, vous formez un cercle avec votre main, comme une lunette de marin et vous fixez un objet à 2-3 mètres à travers cette lunette formée avec votre main et placée à 20 centimètres de vos yeux. Puis vous fermez un oeil, puis l’autre. Vous aurez la même vision quand vous fermez l’oeil faible et vous ne verrez pas l’objet quand vous fermez l’oeil dominant. M Schneider propose des exercices pour faire travailler l’oeil faible en bloquant l’oeil dominant (avec sa main ou une paire de lunettes bon marché pour bloquer l’oeil dominant) : par exemple, lancer une balle contre un mur et essayer de la rattraper.
Un autre point intéressant identifié par M Schneider, c’est que nous sommes passés en quelques décennies d’une vision lointaine et périphérique à une vision de près et centrale à cause des ordinateurs, tablettes et autres.
Or les problèmes de vue s’accentuent avec nos modes de vie et notre « sur-consommation » d’écrans. M Schneider propose des exercices comme regarder les nuages, les vagues si on est en bord de mer pour améliorer notre vision lointaine.

Rééducation des yeux : la routine des exercices

Le véritable enjeu n’est pas de commander le livre, mais de faire les exercices.
Si votre conjoint ou un membre de votre famille a aussi des problèmes de vue, vous pouvez passer un accord comme le copain pour le footing ou la salle de sport : cela peut vous motiver à ne pas « lâcher » la prise en main de vos yeux. La récompense n’est pas très loin ! Des résultats peuvent être obtenus en un ou deux mois, soit des délais très raisonnables.
Vous trouverez peut-être aussi la motivation dans les économies à ne plus payer ses lunettes (et d’éviter de prendre le forfait mutuelle le plus coûteux) et surtout la liberté de voir sans lunette.
Comme pour votre santé, vous êtes en fait l’acteur principal de la santé et de la rééducation de vos yeux !