Je vous partage un « protocole » pour améliorer votre ancrage.

Le terme protocole est un peu pompeux, mais lorsque l’on est désancré, il est difficile de réaliser des exercices. Donc je vous propose de suivre ce protocole, sauf si une étape vous dérange ou ne vous appelle pas.

Etre ancré… ou désancré

Lorsqu’une personne n’est pas ancrée, elle peut rencontrer des difficultés dans sa vie quotidienne :

  • Elle égare des objets, ne sait plus où elle les pose.
  • Elle « oublie » l’heure. L’heure file vite et elle n’arrive pas à faire ce qu’elle avait prévu… Elle oublie les échéances (déclaration d’impôts, etc).
  • Elle se cogne, n’a pas tellement conscience de son environnement, de ce qu’il se passe autour d’elle (elle n’a pas, par exemple, fait attention au départ d’une personne).
  • Elle a du mal à réaliser des choses concrètes (dans la matière) : elle papillonne et n’avance pas, ne retrouve pas comment faire et passe beaucoup de temps à réaliser des tâches qui semblent simples.
  • Manger trop ou pas assez. Soit la personne oublie de manger, soit elle mange trop sans écouter les besoins de son corps.
  • Soit dans la lune, soit trop dans le mental : Stressée ou désorganisée, elle part « dans tous les sens » et est hyper active en donnant l’impression d’être organisée. Mais elle en fait trop et n’écoute pas ses idées. Ou elle est en mode « lune » et n’arrive à rien faire.

A l’inverse, lorsqu’une personne est ancrée, elle a des idées et arrive à les réaliser dans la matière. Elle se souvient où elle pose et range ses affaires. Elle mange des aliments qui lui font du bien et mange « à sa faim ».

Le désancrage peut avoir plusieurs raisons :

  • fuite face à une situation de stress générant de l’anxiété
  • parasitage (âme de défunt qui n’est pas « passée dans la lumière », bas astral, liens énergétiques négatifs d’une personne, « racines » énergétiques fragiles/ fagocitées ou personne « sous cloche »…)
  • rêve où vous êtes parti très très loin et où vous avez du mal à revenir. Cela peut être le cas lorsque vous êtes une méditation puissante.
  • Lieu/ ambiance perturbant(e), avec des énergies qui déstabilisent

Parfois nous sommes désancrés. Ce sont des moments de rêverie, de pause. Assis dans les transports en commun, on va faire un tour dans les étoiles…
Le désancrage peut vous poser problème quand il est difficile de retrouver un ancrage pour les moments où il faut être « présent ».

Une personne désancrée me fait penser à un ballon de baudruche accroché à une ficelle qui vole suivant les courants d’air (les énergies environnantes).
A l’inverse, une personne ancrée est connectée à l’énergie de la Terre et à l’énergie de l’univers/ de la source.

1. Vérifier son ancrage avec le test des boules de moqui

Les boules de moqui (ou moki balls ou shaman balls) permettent de vérifier et de faciliter notre ancrage. Car souvent il est difficile de savoir pour soi quand on est désancré… Nous sommes dans un état « un peu confus », un peu dans le brouillard…

Si vous n’avez pas de boules de moqui, vous pouvez en acquérir en ligne (boutique de lithothérapie, etsy par exemple) ou dans une boutique de lithothérapie.
Sans boule de moqui, on peut tester si on est ancré avec le test du bras, le test du pendule humain (sous réserve de ne pas être parasité, car alors vous risquez d’avoir un résultat erroné) (vidéos sur ces tests ici :https://www.youtube.com/c/EvaBachelard ).
Si vous êtes une femme, prenez la boule plate dans la main droite et la boule plus ronde dans la main gauche. Si vous êtes un homme, c’est le schéma inverse.

La boule plate représente le féminin (yin) et la boule ronde le masculin (yang).

Lorsque je prends les boules de moqui dans les mains, les genoux légèrement fléchis, je penche en avant si je suis désancrée (attention, on peut partir en avant de façon très soudaine).

Si je suis ancrée, je reste droite. Dans les moments de stress, les garder dans les poches et les prendre en main plusieurs fois dans la journée pourra vous aider à rester ancré et aligné.

Plus les boules sont de gros diamètre, plus le résultat sera rapide.

Quand je suis un peu fatiguée avec un sentiment confus, m’asseoir avec les boules de moqui m’aident déjà à me recentrer.

2. Marcher en cercle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre

« celui qui consiste à se recentrer en marchant lentement dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Faites cet exercice jusqu’à ce que vous ressentiez une certaine pression au niveau du plexus solaire. À ce moment-là vous trouverez votre centre d’énergie »  Edgar Cayce – Channeling – De la lumière à la lumière

Vous aurez probablement le tournis après plusieurs tours. Cela permet de se recentrer et de réaligner vos différents corps (physique, mental, éthérique).

A l’inverse, tourner dans le sens des aiguilles d’une montre va vous déstabiliser et vous éparpiller.

Vous ne regarderez plus les manèges pour enfants ou les jeux des enfants qui tournent de la même façon !

Facile à faire, cet exercice est très puissant.
Vous pouvez proposer ce jeu à un enfant qui est énervé, agacé.

3. Faire un cycle de respirations abdominales longues

En mettant votre main sur le ventre, respirez et concentrez-vous sur votre respiration.
La respiration naturelle est abdominale.
Vous pouvez faire plusieurs cycles : inspiration lente par le nez en sentant votre ventre se gonfler, pause, expiration par la bouche (sans forcer).

3. Masser votre thymus dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Le thymus se situe au milieu de la poitrine (à peu près à égale distance entre le plexus et la base de la gorge).

Masser son thymus permet de réduire le stress et l’anxiété. Une des raisons de désancrage peut être liée à un stress qui va entraîner comme mécanisme de protection une « fuite » loin de la dimension matérielle.

4. Faire un exercice physique

Faire bouger son corps, faire de l’exercice physique permet de se reconnecter à son corps.
Par exemple : une salutation au soleil (yoga), un échauffement que vous suivez en vidéo (par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=c0VxUFHdYzs )
Et si vous pouvez, le nec plus ultra est à mon sens la piscine / un bain dans l’eau (mer, lac) car l’exercice physique est réalisé dans un élément qui nettoie tous nos corps et favorise notre détente.
Se reconnecter à son corps permet d’améliorer notre ancrage au sol.

5. Faire les bonhommes allumettes

Faire les bonhommes allumettes s’il y a des noms de personnes ou une situation qui vous viennent spontanément pendant les étaqes précédentes.
Cela permet de couper les liens négatifs qui vous ont peut-être généré du stress.

6. Ressentir l’énergie sous vos pieds

Il y a des échanges d’énergie entre la Terre, qui a une charge magnétique et notre corps. Nous le ressentons particulièrement quand nous nous mettons pieds nus dans l’herbe sans bouger.

Même si vous ne ressentez pas de picotement sous les pieds, vous ressentez probablement un mieux-être après plusieurs minutes au contact de la terre.

Soit dit en passant, les semelles en plastique ne sont pas une bénédiction pour notre équilibrage énergétique…

Idéalement, allongez-vous dans l’herbe. Sinon, vous pouvez vous mettre pieds nus debout (ou assis) chez vous sans bouger. Concentrez-vous sur la plante de vos pieds. Au début, vous ressentirez probablement rien ou pas grand-chose. Pensez à cette énergie de la terre qui remonte par vos jambes jusqu’à votre périnée. Puis cette énergie remonte le long de vos chakras.

Or l’attention fait grandir ce sur quoi nous fixons notre attention. Si plusieurs fois par semaine, vous portez votre attention sur votre plante des pieds, vous ressentirez l’échange d’énergie.

Vous pouvez faire cet exercice en écoutant une méditation d’ancrage. (sur Youtube Abellina Saint Juste, Jan & Olivia, …)

7. La méditation

Ce n’est pas forcément assis en lotus avec une musique zen !

Au début j’avais beaucoup de mal à méditer. J’ai commencé en regardant une bougie pendant quelques minutes car je m’endormais quasiment tout de suite… Il faut parfois de la persévérance…

On peut méditer en dansant, en marchant, assis, debout en se balançant légèrement …

C’est surtout être présent, calmer le mental et se sentir vivant et présent.

Les méditations (cf. Youtube) peuvent vous accompagner dans ces moments cadeaux que vous vous offrez.
Je n’indique la méditation en point 7, car si l’on n’est pas ancré « au sol », à la terre, cela peut renforcer notre désancrage. La méditation va permettre de renforcer l’ancrage avec nos chakras supérieurs (avec le ciel).

8. Cristaux et minéraux pour l’ancrage

Il y a des pierres qui peuvent vous aider à vous ancrer : ce sont les pierres rouges ou noires en lien avec le chakra racine (qui se situe au niveau du périnée). Si vous passez devant un stand de pierres de lithothérapie, vous allez être attiré par le minéral dont vous avez besoin. Faites-vous confiance !

9. Légumes racine

Les légumes racine (qui poussent sous terre) peuvent vous aider à vous ancrer. Leur pouvoir d’ancrage est cependant assez faible. Si vous êtes attirés par les légumes racines, cela veut probablement dire que vous avez besoin de renforcer votre ancrage.

Si vous mangez trop et souvent, cela peut être un moyen de chercher à calmer des émotions ou à vous ancrer en essayant de vous reconnecter à votre corps.

Les aliments vivants (légumes crus, huîtres) facilitent l’ancrage car ils ont un niveau vibratoire plus élevé.

Les bonnes habitudes pour être facilement ancré

Les bonnes habitudes pour améliorer son ancrage :

  • Faire une seule chose à la fois. Le multi-tâche crée une surchauffe, un stress mental qui favorise le désancrage et la moindre disponibilité intérieure.
  • Se concentrer sur ce que l’on fait : éviter de réfléchir à autre chose (on calme le mental par la respiration et par l’attention que l’on porte à ce que l’on fait).
  • Faire les exercices ci-dessus régulièrement : prendre soin de soi devrait être une priorité quotidienne.

Si vous êtes souvent en mode « multi-tâches », avec le mental qui carbure, ce sera un changement d’habitudes un peu compliqué…
Persévérez !

Dites-moi en commentaire si vous avez d’autres techniques à partager pour mieux s’ancrer ou si vos résultats avec ce que je viens de vous présenter.

Photo de Budgeron Bach provenant de Pexels
%d blogueurs aiment cette page :